Menu 

Cœur numérique de Canala | CNC

1. Dö Mwà : corps du cœur

Le collège Dö Mwà a été créé à l’initiative de parents d’élèves protestants de Canala. Ils ont demandé à la direction de l’Alliance Scolaire de l’Eglise Evangélique (ASEE) d’implanter cette structure dans la tribu de Gélima en 2001. Dö Mwà devient alors une annexe du collège Do Neva (Houaïlou).

Les effectifs restent très modestes puisqu’ils s’établissement aux alentours d’une soixantaine d’élèves : 66 élèves en 2013. Ne comptant que des classes de sixième et de cinquième à sa création, le collège de Dö Mwà voit l’ouverture d’une classe de quatrième en 2013.

Le développement de Dö Mwà est appuyé par la commune de Canala puisque la mairie a permis au collège de récupérer les bâtiments de l’ancienne école primaire publique de Canala qu’elle a rénové à hauteur de 10 millions. Résultat : le collège dispose de nombreuses salles spacieuses ne demandant qu’à répondre à de nouveaux usages.  2014 sera une année clé puisque la première classe de troisième sera ouverte. Ce sera la première classe à examen de la structure avec le Diplôme national du Brevet (DNB).

L’équipement informatique de l’établissement est pour l’instant très modeste, le souhait de la direction est de pouvoir mettre à disposition de ses élèves des ressources plus importantes, en développant les deux axes suivants :

  • L’équipement d’une salle informatique de 25 ordinateurs avec un mobilier fonctionnel (rideaux obscurcissants, bureaux adaptées, climatisation)
  • L’équipement des salles de classe d’un équipement multimédia basée sur le trio ordinateur-vidéoprojecteur-écran

Fort de ces équipements, le collège prévoit d’ouvrir cette salle à la population de Canala (notamment les mercredis après-midis) afin que Dö Mwà devienne le cœur numérique de Canala.

2. Philosophie du projet

Scolarisant une population démunie en matière d’accès aux ressources numériques, le collège de Dö Mwà doit proposer à ses élèves un accès au monde des TIC. Persuadée que les nouvelles technologies permettront à leurs élèves de s’insérer plus facilement dans la société actuelle, l’équipe pédagogique voudrait pouvoir informatiser une partie importante de ses cours : notamment par l’utilisation de logiciels pédagogiques dans toutes les matières.  Cette informatisation ne doit cependant pas être uniquement descendante (du professeur vers l’élève) mais également ascendante (de l’élève vers le professeur).

Pour que ce va-et-vient technologique soit possible, il faut que Dö Mwà bénéficie d’un ratio ordinateur/élèves bien plus élevé qu’à l’heure actuelle (6 postes pour 64 élèves) et que chaque salle de classe soit équipée d’un ensemble multimédia permettant d’effectuer des présentations assistées par ordinateur. Cet équipement devra également être proposé à la population de Canala dans un fonctionnement rappelant celui du réseau des cyberbases en Nouvelle-Calédonie ; l’initiation aux nouvelles technologies étant un facteur primordial d’ouverture vers l’extérieur.

La population de Canala subit un isolement géographique que connaissent d’autres communes de la Nouvelle-Calédonie.  Afin de lutter contre cet isolement, la commune met en place de nombreux événements visant à faire découvrir ses richesses culturelles et touristiques. L’autre moyen de rompre cet isolement réside dans le développement des ressources numériques en général et celui d’Internet en particulier.

En effet, Internet permet de s’ouvrir au monde extérieur reprenant la trilogie fonctionnelle autrefois dévolue au seul support papier : s’instruire, s’informer et se distraire.  C’est sur ce triptyque que s’appuie notre projet Dö Mwà, Cœur Numérique de Canala (CNC).

3. S’instruire, s’informer, se distraire

S’instruire

  • Les logiciels pédagogiques ont désormais atteint une maturité qui fait qu’ils permettent d’enseigner de manière très efficace ; autant le Vice-rectorat de Nouvelle-Calédonie que le ministère de l’Education ont montré leur volonté de faire entrer les nouvelles technologies de l’information dans le quotidien de nos élèves.  Pour cela, deux ressources matérielles sont indispensables : une salle informatique permettant à chaque élève de travailler de manière continue sur ordinateur (éviter le regroupement de trois à quatre élèves autour d’une même machine, ce qui s’avère contreproductif), un trio ordinateur-vidéoprojecteur-écran dans chaque classe permettant à l’enseignant de proposer à ces élèves l’accès au savoir numérique de manière instantanée.

S’informer

  • Comme l’ont écrit les futurologues Alvin et Heidi Toffler dans les années 70 dans leur description de l’évolution de l’humanité, la troisième vague, celle du savoir (après les vagues agraire et industrielle) permet un nouveau système de création de richesses. Cette troisième vague  est principalement fondée sur le savoir (informatique) et la communication (médias). Faire de notre collège un cœur numérique nous laissera offrir à nos élèves et aux habitants cet accès au savoir. Le fait de disposer d’une adresse électronique et de savoir l’utiliser est un premier pas vers l’accès à ce savoir.

Se distraire

  • Lutter contre l’ennui est un combat important. Même si être vissé devant un écran ne représente pas la panacée, l’écran multimédia permet de se distraire en jouant ou en visionnant des documents.  Cette dimension ludique ne doit pas être négligée. Dans notre cas, la distraction se doit d’être intelligente ; permettre aux publics visés de se distraire avec des contenus de qualité (d’où la présence obligatoire des intervenants ayant conscience que le cœur numérique ainsi créé ne doit pas être un moyen d’accès aux contenus trop souvent vulgaires proposés sur la Toile). Dans un second temps, l’objectif visé est de lancer de nombreux ateliers permettant aux élèves et habitants de Canala d’être des créateurs de contenus (Initiation aux logiciels de création assistée par ordinateurs | CAO).

4. Partenaires

Les partenaires sont les suivants :

  • La commune de Canala
    La commune de Canala appuie le collège Dö Mwà dans son processus d’implantation. Elle souhaite ardemment que le collège puisse répondre aux attentes des administrés. Elle nous apporte un soutien financier important et est prête à nous accompagner dans la création du Cœur numérique de Canala (CNC)
  • Le cap emploi de la commune de Canala
    Le Cap emploi aide les habitants de la commune de Canala à trouver un emploi dans et en dehors de sa commune. Les actions du CNC permettront de rendre plus efficace son action : formations concernant la rédaction des CV, création et utilisation d’adresses email, recherche d’emploi sur Internet.
  • Le pôle informatique de l’Alliance Scolaire (voir documents en annexe). Les animateurs pédagogiques veulent améliorer l’utilisation des TICE au sein des établissements. Ses animateurs accompagnent les équipes pédagogiques dans le choix des matériels, des logiciels, l’aménagement des locaux, les politiques de sauvegardes des données informatiques de l’établissement, etc.
  • La société Google par le biais de sa solution Google Apps for Education (http://www.google.com/enterprise/apps/education/). En offrant gratuitement sa solution web gratuite à l’Alliance Scolaire et au collège Dö Mwà, cette société permet d’alléger le travail des personnes ressources de l’établissement. En effet, les comptes élèves sont liés à leur adresse @asee.nc qui leur permet de sauvegarder leurs données jusqu’à hauteur de 30 gigaoctets.
  • Les autres établissements de l’Alliance Scolaire qui pourront communiquer de manière plus fréquente avec les élèves de Dö Mwà. Bien sûr, il en sera de même avec les autres établissements secondaires (du Territoire ou de l’extérieur : métropole, pays étrangers).
  • Les médias locaux qui pourront utiliser le CNC pour interviewer les acteurs du terrain ; en effet chaque salle sera équipée de telle sorte qu’il sera très agréable pour une équipe de tournage de venir conduire leurs entretiens au sein du collège (les salles seront équipées de rideaux obscurcissants ; ce qui permettra de tourner dans des conditions idéales).
Cœur Numérique de Canala

Cœur Numérique de Canala

Avancement du projet

Conception du projet 90%
Etablissement des devis 50%
Demande de financement 20%
Recrutement des personnes ressource 50%